[Mediameeting dans la presse] Les Echos : « Quand les entreprises brisent le tabou de la violence conjugale »

80 entreprises se sont engagées dans la lutte contre les violences conjugales.

De plus en plus d’entreprises brisent le tabou de la violence conjugale en France en offrant un soutien à leurs employés qui en sont victimes. Les employeurs ont compris que la violence domestique affecte la vie professionnelle de leurs employés. Ainsi, des entreprises ont mis en place des mesures pour aider les employés qui sont victimes de violence conjugale. Certaines entreprises ont formé des employés pour repérer les signes de violence conjugale chez leurs collègues et pour leur offrir une aide adéquate. Il est donc important de briser le tabou de la violence domestique pour que les victimes se sentent plus à l’aise de chercher de l’aide.

Mediameeting signe la charte One In Three Women et s’engage à lutter contre les violences conjugales.

Mediameeting s’engage à promouvoir un environnement bienveillant pour les collaboratrices victimes de violences, à développer des actions au sein de son organisation pour sensibiliser et libérer la parole sur ce phénomène, ou encore à faciliter l’accès à des associations spécialisées.

Co-fondé en 2018 par la Fondation Agir Contre l’Exclusion et la FONDATION D ENTREPRISE KERING, le réseau OneInThreeWomen est le premier réseau européen d’entreprises engagées dans cette lutte et rassemble aujourd’hui L’OréalKorianBNP Paribas en tant qu’ambassadeurs ainsi que Carrefour, le Fonds de Solidarité Ouicare (Groupe Oui Care), la SNCFPublicis GroupePwC, l’EPNAK, l’AFD – Agence Française de DéveloppementOrangeSUPERGA BEAUTYAir FranceSanofi, et La Poste Groupe.

Pour plus de renseignements veuillez remplir le formulaire ci-joint :

    *: champs obligatoires

    Donnez votre avis