Le 14 janvier 2004 Mediameeting naissait de la formidable rencontre de 3 amis

Anne-Marie de Couvreur, Frédéric Courtine et Jean-Louis Simonet et d’une énorme ambition : créer le 1er opérateur français de radios d’entreprises.

Les technos qui allaient changer la radio
2004

Le numérique s’installait en radio mais nous pensions que nous n’en étions qu’au début. D’autres vagues numériques arrivaient, c’est sûr, la radio ne serait plus jamais la même.

Architecture stratégique : penser le sens
2005

Intuitivement, on le sentait, le sens était le cœur du sujet. Les entreprises n’achèteraient que de l’intelligence. La valeur allait donc se faire par l’intelligence de nos contenus.

L'enfance de l'art, mobiliser les studios
2006

Ça devait commencer par là, bien sûr, tout devait commencer par là. Des studios numériques au cœur de l’entreprise donc des investissements importants. Qualité et réactivité allaient être déterminantes.

L'aube des nouvelles radios
2007

Cette année-là, il y eut 1 puis 2, 3, 4 appels de grands comptes. Nous ne prospections pas, pas le temps. Les clients nous appelaient eux-mêmes. Cette année-là, toute une nouvelle génération de radios naissait.

Démocratiser le média
2008

Nous le sentions, le média manquait encore de notoriété, il fallait le faire connaître plus. Il fallait l’expliquer et le réexpliquer, il fallait le faire comprendre puis désirer. Cette année-là fut consacrée à le démocratiser et ça a marché. Les premiers appels d’offre sortaient. Ça y est, la radio d’entreprise s’installait dans les strats de com.

Percée dans l'info trafic
2009

La pertinence de nos formats était désormais avérée dans la communication. Il était temps d’explorer de nouveaux territoires avec au premier rang l’information trafic voyageurs. Cette année-là, SNCF Transilien choisit Mediameeting pour créer Radio Ligne D. Quelques années après, ce sera les lignes N, R et U, puis Infolignes et aussi des milliers d’heures de formations pour les cheminots, une formidable aventure.

Eveil d'une génération digitale
2010

Cette année là, nous sommes entrés de plein pied dans le numérique : les sites dédiés se sont succédés, les applis ont commencé à se développer. Les technos étaient désormais de plus en plus présentes au coeur de Mediameeting.

Rencontrer la vraie performance
2011

En 7 ans, 19 studios numériques ont été créés à Paris, Toulouse, Agen et Bordeaux. Nous avons investi beaucoup et en même temps, nous avons réussi à rentabiliser l’entreprise. Mediameeting est non seulement hyper performante avec 30 à 100 % de croissance de CA chaque année mais en plus elle est très bonne santé financière. L’exercice n’était pas simple, nous l’avons géré avec ambition, précision et surtout avec humilité.

Apparition des logiques communautaires
2012

A partir de 2012, les radios d’entreprises ne sont plus corporate, elles sont communautaires. Dans une entreprise, nous n’avons plus une seule radio, nous avons désormais, 2, 3, 4, 5 programmes différents. Dès qu’une communauté a un besoin fort de communiquer, elle créé sa radio. C’est magique.

Une année pour se réinventer
2013

NEXT, le plan stratégique 2014-2020 est pensé. Mediameeting se réorganise en Business Units avec à leur tête, des intrapreneurs autonomes et responsabilisés sur leur marché. L’agilité est au cœur de l’organisation, la dynamique est démultipliée.

En marche vers le futur...
2014
Le 26 mai 2014, Sanef choisit Mediameeting pour ses radios d’information trafic.
Le même jour, Mediameeting se renforce par l’acquisition d’ A2PRL (ex AFP audio), le leader français de l’information audio.
En 1 mois, l’entreprise passe de 80 à 130 salariés

Une nouvelle page de l’histoire de Mediameeting vient de s’écrire.
Et l’international nous appelle.

C’est sûr, nous n’en sommes qu’au début de l’aventure.
Merci à tous.